Avis de décès

Roger Legendre

1943 - 2021

Parution du 2021/03/31 au 2021/04/03

La Tribune


Le mardi 23 mars 2021, quelques jours après son 78e anniversaire, Roger nous a quittés après un bref passage au département de neurologie du CHUM. Il était le fils de feu Gabrielle Morissette et de feu Fernand Legendre.

Il laisse complètement dévasté son compagnon des 47 dernières années, Jacques Bouchard. Son départ attriste également sa sœur Françoise (Khalid), son frère Jean (feu Diane Gloutnay), sa nièce Jasmine, ses neveux Naïm et Philippe ainsi que la fratrie Bouchard qu’il considérait comme sa deuxième famille : Christiane (Gilles), Guy (Anita), Denis (Irène), Yves (Aline) et plusieurs neveux et nièces, sans oublier Marie-Hélène, cousine et amie fidèle et indispensable.

Il quitte aussi de nombreux amis tricotés serrés autour de René et Pierre : Nicole, Micheline, Lise, Liette et Robert, Christiane et Pierre, Luc-Étienne et Sylvain, leurs enfants Taïna et Wilner, de même que ses grands amis de Shédiac, Robert et Luc et de nombreux collègues du monde des communications.

Très jeune, Roger est passionné par la radio. À l’âge de 16 ans il déniche un emploi d’été à CHLT, la radio de sa ville natale Sherbrooke et à 18 ans, il commence sa carrière d’annonceur dans les radios à travers le Québec dont celles de Rivière-du-Loup, Mont-Laurier, Matane et Hull.

Puis il fait une incursion à la télévision : Télé-4, Télé-7 et enfin Télé Métropole à Montréal. Dans les années 80 il revient à ses premières amours, d’abord à CKVL-CKOI et à compter des années 90 à la Première Chaîne de Radio-Canada, jusqu’à sa retraite en juin 2004. Pendant près de 12 ans, il poursuivra d’une autre façon sa passion pour la radio en enregistrant des dizaines de livres sonores en tant que bénévole à Vues et Voix (anciennement la Magnétothèque).

Ceux et celles qui l’ont aimé et apprécié se souviendront d’un homme vrai, d’une simplicité désarmante, un être bon, attachant, et sensible avec beaucoup de charme et d’humour. D’aucuns n’oublieront sa voix grave et enveloppante.

Son conjoint tient à remercier tout le personnel infirmier du 13e Nord du CHUM ainsi que l’équipe de spécialistes, en particulier la docteure Nicole Daneault, neurologue et le docteur Nicolas Mercure-Corriveau, onco-hématologue.

Une rencontre à sa mémoire aura lieu au Salon Alfred Dallaire MEMORIA, 4231, boul. St-Laurent à Montréal, à une date ultérieure dès que les circonstances le permettront.

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à la Fondation du CHUM ou à une œuvre de votre choix.



Laissez un commentaire, offrez vos condoléances,
partagez un souvenir photo


Partagez, informez les proches